AFRACOM, le métal haute couture

 

Créée en 1988, la société Afracom a pour vocation d’accompagner ses clients dans l’élaboration et la mise en œuvre de projets nécessitant des composants métalliques ajourés, en particulier à base de métal étiré (métal déployé).

ETUDE / CONCEPTION / REALISATION / FOURNITURE

Pour

INDUSTRIE MECANIQUE & AGRO-ALIMENTAIRE

CONSTRUCTION METALLIQUE & SECOND ŒUVRE

MOBILERS & DESIGN

Agent du groupe Longhi ( Italfim / Fils / Metalltech )

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Le métal déployé, que nous appelons spécifiquement chez nous le métal étiré, est un produit extraordinaire par son actualité. Sa technique de fabrication est quasi centenaire mais l’utilisation du produit est non seulement à la mode mais ses perspectives sont grandissantes.

Le métal étiré (métal déployé) est d’abord un produit à multi facettes. La gamme des mailles existantes est très étendue. Elle permet déjà de répondre à de nombreuses applications techniques. Le choix élargie de configuration de mailles permet de personnaliser les projets dans les domaines de la décoration et de l’architecture, d’autant plus que de nouveaux produits s’ajoutent régulièrement à notre gamme, notamment les mailles en 3D. Il y en a pour tous les goûts et tous les égos !

Ce qui ajoute à ce potentiel d’emploi, c’est l’aptitude de cette « résille métallique » à être transformée pour en faire des produits finis ou semi-finis. Le métal étiré (métal déployé) se découpe, se plie, se roule, s’emboutit, … avec une relative facilité et des moyens techniques usuels, si on dispose de l’expérience.

Le savoir faire commun à Afracom et son partenaire, le groupe Longhi, est la clé des défis techniques qui touchent à l’industrie ( filtres, armatures de filtres, tamis, grilles de séparation, grilles de protection, grilles de diffusion de fluides ou de lumière, écrans acoustiques, calandres de véhicules à moteur, paniers pour galvanoplastie, fond de cuve, etc … ), à la construction de bâtiments et infrastructures ( caillebotis, grilles de caniveau, marches d’escalier, éléments de plateformes, parapets, barrières anti-souffle, armatures de béton armé, etc … ), à la fabrication d’objets dans la décoration ( armatures de luminaires, corbeilles en tous genre, chaises et tables, fauteuils, bancs, transats, porte-enseignes, présentoirs pour magasins de prêt à porter, etc … ), et plus que jamais, à l’architecture ( garde-corps, brise-soleil, bardage métallique, volets ouvrants et volets coulissants, faux-plafonds, parements acoustiques et décoratifs, etc … ).

Parmi les arguments amenant au choix du métal étiré (métal déployé) comme produit de base, on peut mettre en avant sa dimension économique. En effet, son mode de fabrication reste le plus économique par rapport aux techniques d’élaboration de produits concurrents comme la tôle perforée, la toile métallique tissée, le grillage soudé.

Le dernier avantage du métal étiré (métal déployé), et qui n’est pas le moindre, réside dans le fait que nous avons à faire à un produit écologique. Le métal étiré (métal déployé) est élaboré sans perte de matière, ce qui permet de préserver la ressource naturelle. Il est entièrement recyclable, dans son état naturel.

En final, le métal étiré (métal déployé) se positionne comme une solution optimale face à de nombreuses applications et mérite, sans aucun doute, d’être d’avantage connu.

Aux arguments cités ci-dessus s’ajoutent depuis peu notre capacité de fournir des feuilles de métal étiré (métal déployé) de dimension jusqu’à 3200 mm en largeur (dans le sens de la grande diagonale de la maille). La nouvelle machine mise en route permet aussi de déployer des maille jusqu’à 600 mm de diagonale. C’est du jamais vu !

Ce nouveau périmètre de capacité ouvre le champ d’action et offre une opportunité immense aux ambitieux et aux visionnaires pour lancer de nouveaux projets ou pour se lancer dans des défis jusque là impensables.

« Il faut viser la lune car, même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles » … disait Oscar Wilde

La réussite n’est qu’une question de méthode.
L’important n’est pas de mesurer les difficultés mais de réunir la volonté, l’imagination et le bon sens pour s’en affranchir.
Christian PAULEZEC